octobre 07, 2006

48-Pourquoi je ne mange plus de viande!

Je vais emboiter le pas à Louva (Manifeste pour le végétarisme: édifiant!!!) pour vous parler de mon expérience personnelle. Il y a plusieurs mois, j'ai entrepris sans m'y forcer de manger moins de viande. Assez difficile pour une carnivore comme moi. Bien que ma mêre ne nous cuisinait pas systématiquement de la viande, c'est une matière que j'affectionnais particulièrement. Suite à la conversion de mon alimentation en aliments biologiques, une réflexion sur le sujet des viandes a pris source en moi.

J'ai commencé à réfléchir sur le fait de manger de la viande issue de bêtes aussi vivantes que moi, qui venaient au monde, vivaient et s'éteignaient de la même façon que moi. De la tendresse et de l'affection qu'elles pouvaient donner. Alors je me suis demandée si il était si anodin que cela de manger ces êtres vivants?

Alors sans m'y forcer, j'ai commencé à manger moins de viande, jusqu'à ne plus en manger! Sauf chez les autres....

Tout dernièrement, j'ai été assomée à deux reprises par une maladie qui avait des symptômes de grippe:

Fortes fièvres, rhumes importants, maux de tête et surtout bronchites! Ces symtômes exténuants concordaient systématiquement avec la consommation de viande. D'ailleurs, pour accélérer ma guérison et éviter un trop long allitement, j'ai dû supprimer oeufs, viande, poisson de mon alimentation.

Je ne retoucherai plus à la viande. Je crois que mon organisme ne la supporte plus. Il arrive cependant que je me sente en état de manque!

Je me suis rabbatue avec plaisir sur les graines germées, les aliments au soja (uniquement du soja biologique voire issu d'agriculture biodynamique), les légumineuses, les fruits secs, les fruits, les légumes de très bonnes qualités.

A chaque fois que je mange de la viande, je me sens coupable de la souffrance infligée à d'autres êtres vivants et surtout, j'ingère la colère, la tristesse et la souffrance qui s'est impregnée dans cette chair.

Bien évidemment, j'ai aussi supprimé le lait de vache de mon alimentation. A postériori, j'attribue bon nombre de maladies à cette consommation de lait de vache.

Une autre de mes réflexions était de me dire qu'il était sacrément contradictoire d'utiliser des cosmétiques biologiques non testés sur animaux et de continuer à contribuer à leurs massacres par le biais de l'alimentation. En effet, j'avais eu accès par le biais de la toîle à une photo qui montrait ce qu'on appelle pudiquement tests sur animaux. Il s'agissait par exemple d'inciser leur chair à vif et d'y mettre le rouge à lèvre "je le vaux bien" et qui donnerait ensuite de l'allure à toute bimbo!

Vous souhaitez en savoir plus? Je vous présente quelques liens qui peuvent vous donner un aperçu du pourquoi du comment:

http://www.pour-les-animaux.de/sante_vegetarisme.html
http://fr.ekopedia.org/V%C3%A9g%C3%A9tarisme
Absolutely Green: Une liste de sites contre l’exploitation animale

2 Comments:

At dim. oct. 08, 09:08:00 AM 2006, Anonymous Hooly said...

C'est la bonne semaine pour prendre une si bonne décision: ce sont les journées mondiales du végétarisme! ;)
Tu viens samedi sur la photo du coup? :D

 
At mer. nov. 08, 08:39:00 AM 2006, Anonymous zara whites said...

Et bien, je suis bien d'acoord sur ça et bien heureuse de voir qu'il y a de plus en plus de gens qui se rendent compte qu'une vie est aussi importante qu'une autre. Personellement j'ai essayé sans lait, mais je n'y arrive pas(encore) je n'arrive pas à apprecier les laits de soja, riz etc... compliments à vous!

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home