septembre 14, 2006

40-Le marketing antibacterien

Une balade dans les rayons des surpermarchés donnent un aperçu du phénomène. Tout est pratiquement vendu aujourd'hui avec l'argument choc et imparable "antibactérien".

Savons, savons pour hygiène intime, déodorants, dentifrices, lingettes, produits pour vaisselle, nettoyant ménager, lessive, aérosols pour désodoriser, ustensiles de cuisine, jouets, literie, sacs poubelle... Tous ces produits sont vendus avec l'argument "antibactérien".


Plus beau, plus propre, "plus" de microbes!


D'où vient cet engouement marketing et publicitaire pour l'anti-bactérien? Derrière ces produits tous plus rutilants les uns que les autres, faisant la part belle aux dérivés chimiques d'armes de guerre: gazs de combats ou encore OGM se cachent un ingrédient: Le triclosan. Cet antibactérien de synthèse est présenté comme étant un agent antifongique et antibactérien à large spectre. Il est aussi appelé 5-chloro-2-(2,4-dichlorophénoxy)phénol.
Il est présenté comme diminuant la contamination bactérienne sur les mains par exemple et les produits traités.


Tuer les tous!


Détruisez tous ces microbes que l'on ne saurait voire (mais que l'on ne voit jamais du reste), ces pires enemis du vivant nous dit le marketing. La chasse aux microbes est donc ouverte. Et le chercheur le pus compétent, de toute sa superbe, en habit rose bonbon, nous vente le produit le plus puissant destiné à chasser tout microbe nuisible qui oserait franchir le pas de nos portes et de nos maisons. L'ère Pasteur est passé par là: un microbe, on doit le détruire et l'éliminer, à quel prix?

Quelques bonnes raisons de douter du triclosan


Souvenez vous de l'agent Orange et de ses ravages encore visibles au Vietnam, Cambodge! Malformations des bébés, maladies chroniques chez les adultes! La guerre y est finie mais l'empoisonnement lui demeurre. Cela n'empèche guère les fabricants de mettre ce dérivé chimique et nocif dans les détergents et produits cosmétiques.

Le Triclosan a plus à voir dans son fonctionnement avec des antibiotiques que un antibactérien. Tout comme les antibiotiques, il tue presque tous les microbes, selectionnant les plus virulents et surtout, il les fait muter! contribuant ainsi à faire naitre des microbes de plus en plus résistants. Des études permettent de se questionner sur l'apparition d'un staphylocoque doré très virulent apparu en dehors des milieux hospitaliers. Pire encore, la résistance de certaines souches microbiennes et acquises au triclosan peut se transmettre à d'autres microbes.

Nous mangeons du Triclosan! Comment? une fois rejeté dans les cannalisations, il pollue la vie aquatique et se recombine à la chaîne alimentaire. Ainsi, en Suède, de forts taux de triclosan ont été retrouvés dans le lait de 60% de femmes allaitantes. [1]

L'usage de dentifrices contenant de triclosan, associé à de l'eau clorée produit du cloroforme et favorise le relarguage des métaux lourds des amalgames dentaires. ( mercure notamment)!


L'usage des produits les plus puissants n'est pas un gage d'absence de microbes. La vie est ainsi faite qu'elle ne peut s'organiser qu'autour et par les microbes! Absence de microbes = Absence de vie sur terre. Quelques minutes après avoir été lavé avec les produits les plus bang bang possibles, les microbes sont de retour! C'est ainsi. Aucun produit n'y changera rien. N'est ce pas une raison suffisante pour utiliser des produits moins nocifs pour l'environnement et pour nous?


Le triclosan est actuellement étudié pour venir à bout de la malaria! y a t'il donc un médicament dans nos savons?

L'argent Roi, la démission des instances de contrôle!


De nos jours, les verrous permettant de contrôler la mise sur le marché de produits et de substances ont sauté. C'est donc au consommateur lui même de jouer le rôle de gardien de sa santé! En tant que consommatrice, je joue mon rôle en posant mon véto sur l'usage de produits antibactériens. Une de mes principales motivations est que ces produits sont dangereux, l'argumentation d'antibactérien est fallacieuse! Ces produits créent des microbes de plus en plus résistants et dangereux. Et surtout, on peut faire plus simple et sain en matière de ménage et d'hygiène!

**********************************************
http://tribes.tribe.net/dosomething/thread/
http://forum.doctissimo.fr/sante/pollution/Stop-Triclosan
http://www.conspiration.cc/sante/fluorides_danger.html
http://www.petitiononline.com/triclosn/petition.html
http://www.tufts.edu/med/apua/print/News/Antibacterials.html
[1]Adolfsson-Erici M, Petterson M, Parkonen J, Sturve J, "Triclosan, a commonly used bactericide found in human milk and in a aquatic environment in Sweden." Chemosphere, Vol.46, n° 9-10, p. 1485-1489 (2002).
Autre article: Les dangers méconnus des antibactériens. Patricia Thomas. L'écologiste N° 17- Vol 6 N° 13- Decembre-Janvier-Fevrier 2006.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home